Le livre ne veut pas mordre la poussière !

Publié: 15/02/2011 dans Autres histoires

Le nouvel article est en ligne sur NetZ.

Il est difficile de nous convaincre que nous puissions lire Shakespeare et Molière sur un e-Book. L’idée que nous ne lisons pas sur le web vient de là. Le livre ne veut pas mordre la poussière comme un vulgaire cow-boy dans un western spaghetti. Les puristes revendiquent sa primauté. Ce n’est pas demain qu’on creusera sa tombe. Et pourtant, la menace le guette !

lisez la suite en cliquant sur : http://www.netz.fr/2011/02/15/le-livre-ne-veut-pas-mordre-la-poussiere/

J’attends vos réactions : Pour ou Contre ou Ni, l’essentiel est le débat !

Merci d’avance,

Denis Gentile

Publicités
commentaires
  1. denisgentile dit :

    Je vous invite vivement à lire l’intervention de Philippe de Casabianca. En voici un extrait :

     » Il convient sans doute de commencer par se rappeler ce qui fait la spécificité de l’Homme dans son univers et ainsi on comprendra sous quel prisme ont doit envisager les Nouvelles Technologies. Etre vivant, l’homme est matière et esprit, producteur tant de matériel que d’immatériel, individu mais chaînon d’une société.

    Sa conscience est le plus souvent apte à distinguer en lui ces différentes caractéristiques et à en reconnaître les deux pôles principaux, la vie physique et la vie spirituelle, l’une enrichissant l’autre dans un cadre optimal.

    Or, « c’est en usant seulement de la vie… qu’on apprend à concevoir l’union de l’âme et du corps. Les choses qui appartiennent à cette union se connaissent très clairement par les sens ». Bien des jeux vidéo, films en trois dimensions et autres avatars n’ont sans doute qu’à aller se rhabiller en écoutant cette admonestation de Descartes. Pour André Mondoux (université de Montréal) aussi, il s’agit ici de bien comprendre ce qui signe le propre du développement de l’homme : «l’homme est une entité inachevée dont le mode d’être exige qu’elle se complète en s’extériorisant par le biais d’un rapport d’altérité ».  »

    La suite en cliquant sur le lien de l’article : http://www.netz.fr/2011/02/15/le-livre-ne-veut-pas-mordre-la-poussiere/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s