Est-il vrai que les gens ne lisent pas sur le web ? Venez relever le défi !

Publié: 17/01/2011 dans Autres histoires

J’ai décidé de lancer un DEFI. De VOUS lancer un défi…

Suite à l’excellente (et terrifiante) remarque de Kevin Keffazi, créateur de l’agence imagin34.fr

 » Le contenu contextuel reste quand même minimaliste dans l’efficacité d’un site web, les gens n’aiment pas lire cela est une réalité que mon équipe et moi constatons régulièrement… »

LES GENS N’AIMENT PAS LIRE SUR LE WEB

Etes-vous d’accord avec cette analyse ?

Kevin n’est pas le seul à constater cela. En effet, la plupart des agences raisonne de la même façon. Ils engagent une dizaine de web designers mais aucun REDACTEUR WEB ou COMMUNITY MANAGER. Au mieux, ils prennent des stagiaires ! (c’est un autre débat 🙂 bit.ly/e0nhxE )

La raison ? Tout le monde a appris à écrire. On peut se débrouiller entre nous sans un spécialiste.

Qu’en pensez-vous ?

Le défi est le suivant : si vous êtes nombreux (au moins 1000 personnes) à lire ce message, alors on ne pourra plus dire que « les gens ne lisent pas sur le web ».

Dans le cas contraire, on devra se résigner à cette terrifiante réalité.
Si, en plus, vous ajoutez votre commentaire et que vous dépassiez les 50 commentaires, alors on pourra affirmer que non seulement les gens aiment lire sur le web, mais qu’ils aiment aussi écrire !

Etes-vous prêts à relever ce défi ?

C’est à vous de jouer…

Vous pouvez aussi participer à ce débat sur VIADEO :
http://bit.ly/eaO7S1

LIRE, c’est aussi la raison d’être du titre de ce blog : More Than Words

Publicités
commentaires
  1. […] This post was mentioned on Twitter by Sandie Giacobi. Sandie Giacobi said: RT @denisgentile Est-il vrai que les gens ne lisent pas sur le web ? Venez relever le défi ! http://t.co/T8kfMMk un brin polémique, j'aime! […]

  2. Je suis assez d’accord pour dire que les gens n’aiment pas lire, en général. Mais au lieu d’y voir une « excuse » pour négliger le contenu d’un site web (ou de tout support de communication), j’y vois la principale raison de le soigner!

    Dire que tout le monde peut rédiger un contenu parce que tout le monde sait écrire revient à penser que tout le monde peut être comptable dès lors qu’il sait compter. C’est un raisonnement qui ne tient pas la route et oublie de prendre en compte une dimension majeure: la valeur.

    Les gens se découragent face à des textes longs ou confus… qu’ils peuvent juger ennuyeux. La gestion du contenu relève justement le défi d’intéresser les gens à la lecture du site web. Ce travail n’est pas à la porter de tout le monde et nécessite l’intervention d’un professionnel qui saura extraire l’essence du message et le formuler de manière à susciter l’intérêt du lecteur potentiel.

    Un véritable content manager – ou community manager – va apporter de la valeur ajoutée au contenu afin qu’il « parle » à la communauté, qu’il convainque le lecteur.

    En conclusion: les gens n’aiment pas lire du contenu qui ne les intéresse pas. Le challenge est donc de leur proposer un contenu qui suscite leur réaction et leur intérêt. Et c’est un vrai talent!

    Sandie GIACOBI

  3. D Delalande dit :

    En fait comme ces personnes pensent que personne ne lit sur le web ils se fichent de ce qu’ils y écrivent. Résultat : orthografffffffe déplorable, présentation abominable (presque du copier-coller du papier), aucune imagination et technicité supplémentaire au papier utilisées (à part qq vagues inclusions de textes) et une écriture « proustienne » dans la structure des longggggggues phrases, mais pas dans la qualité littéraire. Donc pourquoi diantre voulez vous que nous nous usions les yeux sur ces textes assez mauvais en général. Il faut bien avouer que l’écran rend la lecture plus pénible, donc sans « supplément d’âme » il n’y a guère de raisons de se « torturer ». L’écriture web s’apprend, elle est spécifique au web, n’importe qui ne la pratique pas et « employer » des stagiaires pour cela est le pire des calculs : une assurance que votre zoli site ne tiendra pas dans la longueur : pourquoi aller regarder un site où il n’y a aucun contenu, juste des animations, franchement ?
    Par contre s’il y a un plus ou une qualité technique au moins, personnellement je lis, ou j’imprime et je lis … parce que ce monsieur oublie aussi cette possibilité là il me semble.

  4. Michel Brack dit :

    Je suis pris entre deux feux … Mon plaisir de lire et d’écrire et ma compétence de web designer et homme d’image.

    D’un côté, je pense que l’on devrait plus lire sur le web, d’un autre, je constate trop souvent que peu de gens lisent réellement (et que, de ce fait, une image vaut mille mots !) … ainsi je conseil toujours à mes clients de faire court … Mais faire court ne veut pas dire sans qualité rédactionnelle et sans adaptation notamment aux besoins du SEO.

    Oui oui et oui l’écriture pour la communication sur le web est une écriture particulière et oui encore, quand c’est intéressant et bien écrit on a envie de lire … Mais gare au excès !

  5. Lire, c’est formidable !!!
    Lire un livre, un magazine, une page Web…C’est se plonger dans un ou des univers…
    C’est se plonger dans la ou les connaissances…
    Lire est une ouverture vers soi et vers les autres.
    Lire c’est découvrir, lire est aussi une source de création…
    L’intérêt, la curiosité sont les raisons pour lesquelles on aime lire…
    Si le première phrase vous emporte déjà ailleurs, alors vous allez jusqu’au bout…
    Mais c’est vrai que si l’on est pas curieux, pas tourner vers autre chose que soi, que l’on n’aime pas rencontrer d’autres univers et bien on ne lira pas…
    On ne lira pas un livre, un magazine et pas plus une page Web…
    Cette démarche n’est a mon avis pas quantifiable puisqu’il s’agit de la personnalité de chacun.
    Pour écrire c’est la même chose…
    L’écriture à les mêmes vertus et les mêmes avantages que la lecture…
    Mais, c’est vrai, on peut-être un lecture assidu et assez piètre face à la page plage…
    On peut ressentir des émotions, des passions, avoir des idées, avoir un sujet ou autres…
    Mais ne pas savoir coucher un mot devant l’autre pour les exprimer…
    C’est d’ailleurs sûrement à ce moment là qu’interviennent  »les nègres » dans la littérature !
    Alors, je dis oui à l’importance d’avoir un bon rédactionnel sur nos pages de site Web…
    C’est vrai, il ne faut pas en mettre des couches mais cela dépend aussi des produits ou des services que l’on vend.
    C’est vrai qu’il faut des messages pertinents, court ou moins court…
    Me concernant, mes produits , hormis le but de les vendre, je les crées dans un esprit d’authenticité, de valeurs, de savoir-faire.
    Mes produits sont avant de naître charger d’une histoire…
    Alors, autour de mes produits il faudra que je fasse véhiculer une histoire…
    C’est à ce moment là qui faut être assez humble et se poser la question si l’on possède soit même un style, un rédactionnel captivant…Dans le cas contraire, heureusement il y a un métier qui existe …Le Rédacteur Web
    Alors, il ne faut pas hésiter à faire appelle à lui…Tout en étant très prudent…
    Car, ce nouveau métier, peut être la porte ouverte pour quelques beaux parleurs mais pas souvent bons conteurs.
    Comme pour toutes choses l’excès détruit la finesse, l’élégance, le message,…
    Donc, vous l’aurez compris je lis les pages Web qui m’inspirent et donc par conséquence je suis pour l’écriture !
    Dorienne

    PS : Petit message pour D. Delalande
    Je ne suis super douée en orthographe et je reconnais bien volonté que même en faisant très attention il m’arrive de faire des fautes assez  »abominables ».
    Mais par contre je ne m’avise jamais à écrire  » Résultat : orthografffffffe déplorable  » parce que cela pourrait être un peu comme l’hôpital qui se moque de la charité,
    surtout si quelques lignes plus loin, je commets quelques impairs en orthographe (Veuillez relire votre commentaire) Sans rancune !!!
    L’humilité permet aussi de ne pas tomber dans l’excès.

  6. THASECTRA dit :

    « Le contenu contextuel reste quand même minimaliste dans l’efficacité d’un site web, les gens n’aiment pas lire cela est une réalité que mon équipe et moi constatons régulièrement… »
    Maintenant que je suis revenu à moi après avoir lu cette phrase je me rends compte du chemin qu’il reste à parcourir pour convaincre que l’écriture web est nécessaire tant les destinataires finaux que les « web développeurs ».
    Après avoir été visité le site de l’auteur de cette sentence, je dois avouer que je comprends mieux. Je ne ferai pas de commentaires sur le design, même si le noir n’est plus tendance depuis plusieurs années dixit un ami professionnel. Je ne m’étendrai pas sur le texte de la page d’accueil, le principe du vous, nous, ensemble n’est pas correctement utilisé et la première phrase est au mieux mal rédigée.
    Le reste du site étant à l’avenant, il ne donne même pas envie d’aller jusqu’au portfolio qui présente le désavantage d’afficher des images trop petites, même en cliquant dessus.
    Bref, en résumé, pour faire court, disons que ce site est une erreur.
    Pour l’écrit web, que rajouter ? tout a été dit dans les commentaires précédents. L’écrit est aussi nécessaire au site que l’est le design ou la technique. Ne pas expliquer, ne pas susciter l’envie, ne pas attirer et séduire par le mot, par la langue est aussi suicidaire pour un site qu’un design loupé ou q’une architecture à 6 clics.
    Un de mes amis, oenologue, a coutume de dire qu’un site internet est comme une bouteille de vin, elle peut avoir la meilleure forme, la plus belle étiquette si le vin est mauvais on n’en reprendra pas.
    L’écrit est comme le vin du site, à consommer avec modération mais à savoir faire maturer avant d’utiliser…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s